Est-il conseillé de dormir avec un tampon hygiénique

Fév 26, 2021 | AMELIOREZ VOTRE REPOS, NOUS VOUS CONSEILLONS

Chaque personne est un monde, et chaque cycle menstruel en est un autre. Par chance, de nombreuses options s’offrent à nous en ce qui concerne notre période menstruelle. Mais il y a aussi beaucoup de doutes qui peuvent surgir à ce sujet.

L’un des doutes les plus courants à cet égard est de savoir s’il est conseillé ou non de dormir avec un tampon. Dans l’affirmative, pendant combien de temps est-il recommandé de le porter ? Est-ce que des problèmes peuvent survenir la nuit si nous le portons ?

L’utilisation des tampons : mythes et théories

Aujourd’hui, nous disposons de nombreuses options en ce qui concerne notre hygiène menstruelle. Des serviettes hygiéniques classiques aux coupes menstruelles, les tampons ne sont qu’une option parmi d’autres à prendre en compte lors de nos règles.

Ils sont particulièrement utiles en ce qui concerne l’hygiène féminine ; car ils nous permettent de faire toutes sortes d’activités sans presque le remarquer, comme se baigner à la plage ou dans la piscine et même faire du sport. Cependant, tout n’est pas aussi clair autour de l’utilisation de ce produit.

En particulier, il existe plusieurs mythes et certains doutes autour de ce produit. Parmi, l’un des plus communs est souvent de savoir s’il est recommandé ou non de dormir avec un tampon hygiénique.

Dormir avec un tampon est-il sans risque ?

La réponse est oui, dormir avec un tampon est sans risque. Cependant, le nombre d’heures pendant lesquelles le tampon se trouve dans votre corps ne devrait pas dépasser huit heures. Et tout dépendra également de la quantité de flux menstruels que vous expulsez.

Quoi qu’il en soit, si vous dormez avec un tampon, vous devrez en mettre un nouveau juste avant d’aller vous coucher et le remplacer, au plus tard, huit heures après. En fait, les fabricants recommandent de le changer toutes les 4-8 heures, donc si votre débit est plus élevé ; vous allez probablement devoir vous lever et le changer pendant la nuit ou si vous préférez utiliser un autre produit de sommeil ; une serviette hygiénique, une serviette en coton ou une coupe menstruelle peuvent être les meilleurs choix à cet égard.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un problème excessivement commun, le fait de porter le tampon de nombreuses heures, des pathologies comme le syndrome de choc toxique peuvent survenir.

(h3) Le Syndrome de Choc Toxique

Le syndrome de choc toxique (SCT) est une maladie rare causée par la libération d’une bactérie connue sous le nom de Staphylococcus aereus ; bien qu’elle puisse aussi être causée par d’autres bactéries telles que Clostridium sordelli ou Streptococcus.

Normalement, ce type de bactéries vit dans la flore vaginale. Cependant, parfois, une altération peut conduire à la production de toxines qui donnent lieu à ce syndrome. En particulier, lorsque le tampon utilisé est d’une capacité absorbante supérieure à ce qui est nécessaire, il peut augmenter la sécheresse vaginale et faciliter à ce que les bactéries atteignent la circulation sanguine.

Par chance, ce syndrome n’est pas si fréquent et, aujourd’hui, son incidence est rare. Actuellement, les fabricants ont cessé d’ajouter certains ingrédients dans la fabrication des tampons pour augmenter la capacité d’absorption, ce qui a réduit considérablement la probabilité que des bactéries attaquent la flore vaginale.

Conseils pour bien utiliser le tampon

Pour éviter le syndrome de choc toxique ou d’autres problèmes pouvant survenir lors de l’utilisation des tampons, nous vous recommandons :

  • Choisissez un tampon ayant la bonne absorption : utilisez de petits tampons si votre flux est léger. N’utilisez pas de tampon à haute absorption à moins que votre flux soit très abondant, car il y a plus de chance de développer un syndrome de choc toxique avec ces derniers.
  • Changez vos tampons fréquemment, toutes les 4 à 8 heures ou plus fréquemment si nécessaire.
  • L’avez-vous les mains avant d’insérer et de sortir le tampon.
  • Alternez l’utilisation des tampons avec d’autres produits d’hygiène menstruelle.

Comme vous le remarquez, dormir avec un tampon n’est pas un problème si on fait attention et que l’on suit ces conseils. Surtout, n’oubliez pas, ne gardez pas le même tampon trop longtemps, et alterner avec d’autres produits d’hygiène menstruelle pour que rien n’interfère avec votre repos !