Les matelas durs sont-ils bons pour le dos?

Mar 13, 2020 | CHAMBRE À COUCHER, PRODUITS, SANTE

Bien qu’il y ait des années, les médecins recommandaient des matelas durs pour éviter ou soulager les maux de dos, aujourd’hui, les recherches indiquent que la fermeté du matelas doit se trouver dans une moyenne haute, de façon à maintenir un bon alignement du dos et ne pas favoriser l’apparition de contractures comme cela pourrait se produire si nous dormons sur une surface trop rigide.

Bien que l’on puisse penser que la fermeté et les douleurs au dos sont une question de mode et que si auparavant les matelas durs étaient recommandés, les matelas plus souples sont maintenant préférables. Le fait est que si la surface ne cède pas au poids du corps, cette pression finit par affecter les os, d’où l’apparition d’inflammations dans la zone lombaire, le bassin ou les épaules.

Comment choisir le matelas de fermeté haute moyenne parfaite pour chaque personne

Ce type de compromis est recommandé parce que la colonne vertébrale ne sera pas affectée et maintiendra une position correcte. De toute façon, si le matelas est très mou, il s’enfoncera avec le poids du corps, provoquant la déformation de la colonne vertébrale ou dans le cas contraire de matelas trop rigide, il contribuera à faire plier la zone du cou et des fesses.

Par conséquent, et au-delà du matériau dont ils sont composés, puisqu’il est facile de trouver des matelas de haute fermeté moyenne, qu’ils soient en viscoélastique, en latex ou en ressorts, voyons quels autres facteurs, il faut analyser pour trouver un matelas parfait à tous égards.

Le poids

Le matelas sera affecté différemment pour une personne plus lourde que pour une autre. Le latex et le viscoélastique sont donc ceux qui peuvent être le plus affectés par le facteur poids, pour ceux qui sont les plus lourds, il est donc recommandé, un noyau avec ressorts. Il  existe aussi des matelas où le poids et le confort vont de pair.

Attention particulière à la zone des épaules et des fesses

C’est-à-dire les cervicales et la région lombaire, car si nous choisissons un mauvais matelas ce sont souvent ces parties qui en pâtissent le plus, produisant des vertiges, des nausées, des lombalgies ou des douleurs de hanche. La sensation recommandée est que ces deux parties du corps aient un bon support et s’adaptent au matelas, mais sans que celui-ci soit trop rigides ou creux.

Seul ou en couple

Ce n’est pas la même chose d’être le seul à profiter du lit et de pouvoir dormir dans le centre que de pouvoir se reposer sur une seule moitié du matelas. À cet égard, il est préférable de choisir un grand lit, afin que les deux aient la place nécessaire pour dormir et ne pas déranger le compagnon. D’un autre côté, le poids appliqué sur le matelas est plus élevé, il faut donc en tenir compte lors de sa sélection afin d’éviter l’effet cuillère” et que le matelas ne s’enfonce en son centre. Il faut aussi penser à faire en sorte que les mouvements de chacun ne se reflètent pas et évitent de se voir dérangé à chaque fois que notre partenaire se tourne

Le sommier compte, et beaucoup

Qui ne se souvient pas des vieux sommiers en fil de fer qui portaient les matelas il y a des années? Heureusement, il est maintenant facile de trouver des sommiers qui s’adaptent parfaitement à chaque matelas et à chaque personne, mais il faut garder à l’esprit qu’en plus d’offrir la stabilité, si nous plaçons un nouveau matelas sur un sommier déformé par l’usage, le matelas copiera les défauts du support. Par conséquent, si nous constatons que le coffre-lit ou le sommier est endommagé, il est préférable d’en acheter un nouveau.

Retourner le matelas

Beaucoup de matelas ont une face spécifique pour être utilisée en été ou en hiver. Il est également recommandé de les retourner au moins une fois par an afin d’éviter toute déformation ou tout affaissement dans une zone donnée.

D’un autre côté, et bien que cela dépende de la qualité et de l’utilisation du matelas, il faut considérer que la durée de vie des matelas est généralement entre 10 à 15 ans, donc si nous avons un matelas qui a beaucoup vécu et que nous nous levons avec un mal de dos, c’est sûrement le signe que nous devons en acheter un nouveau.

Comme nous le voyons, il n’est pas très difficile de choisir le matelas idéal qui nous aidera à améliorer ou prévenir les maux de dos. Mais quand nous constatons que les désagréments sont chroniques, avant de recourir à des matelas durs, la solution est peut-être dans un sommier articulé qui nous permettra de choisir quelle partie du corps nous voulons surélevée et ainsi réduire la préssion du poids et dans certains cas améliorer la circulation sanguine.